Assurance dommage ouvrage : Quelles sont les risques couverts ?

Publié le : 23 juin 20204 mins de lecture

L’assurance dommage ouvrage est indispensable à ceux qui envisagent de faire bâtir une maison. La rénovation ou la construction d’une habitation peut, en effet, provoquer des dégâts. Alors, cette assurance peut vous garantir la réparation au plus tôt possible. Grâce à elle, vous n’avez pas à aller jusqu’à la justice pour les rectifier. Mais comment peut-elle vous protéger ?

Qu’est-ce que l’Assurance dommage-ouvrage ?

Avant d’effectuer un devis en ligne sur www.dommage-ouvrage.com, sachez que la garantie en question est obligatoire pour garantir la solidité de votre construction. Elle vous évite les oppositions entre vous et le constructeur en charge des travaux si la demeure fait l’objet d’un défaut de conformité ou des malfaçons. Vous serez, en effet, remboursé même si le véritable responsable n’a pas été encore trouvé. Pour profiter des avantages de la garantie dommage-ouvrage, vous devez souscrire l’assurance au bon moment, c’est-à-dire avant le début des travaux. Ainsi, le contrat sera effectif à la fin de la garantie de construction et il est valide pendant 10 ans. Elle est toujours d’actualité, même si vous décidez de vendre le bien immobilier dans les 10 ans qui suivent.

Les risques couverts par une assurance dommage-ouvrage

Les risques couverts par une assurance dommage ouvrage sont nombreux. Elle couvre les anomalies pouvant nuire à la solidité de votre maison. La couverture vous permet donc de percevoir un remboursement en cas de problème compromettant la sécurité du logement. Elle s’applique aussi pour les dommages relevant de la responsabilité de l’expert immobilier en charge des travaux de construction ou de rénovation. De même, l’assurance dommage-ouvrage s’applique s’il y a défauts de construction relevant de la fameuse garantie décennale ou bien s’il y a abandon du chantier par la société de construction en charge de travaux. Notez, par contre, que cette couverture ne s’applique pas problèmes qui ne dépend pas du constructeur, mais causés par des facteurs étrangers : incendies, catastrophes naturelles, usure normale, dommages engendrés par l’assurée, etc.

Les étapes à suivre en cas de sinistres

Dès que le problème se produit, vous pouvez d’abord le déclarer à l’assureur en lettre recommandée. Ensuite, un expert viendra voir ce qui s’est passé pour ensuite faire un rapport à la compagnie d’assurance. Cela doit être réalisé pendant 60 jours. Si le problème est vraiment urgent, alors l’assureur qui propose la garantie dommage ouvrage vous suggérera immédiatement une solution pour une résolution rapide. Enfin, dans les 15 jours qui suivent, vous aurez le montant de dédommagement. Si vous n’êtes pas d’accord avec l’offre d’indemnisation suggérée, l’expertise sera à refaire. Toutefois, l’assureur se doit de vous verser une avance qui correspond à 75 % du montant proposé précédemment.

Quand l’assurance de dommages prend-elle effet ?
Dommages ouvrages : Pourquoi s’assurer ?

Plan du site